LE MÉDAILLON – EPISODE 2

LE MÉDAILLON – EPISODE 2

LE MÉDAILLON 

Après avoir quitté l’autoroute depuis bien longtemps et cheminé dans la campagne normande par des routes terreuses entre forêts et rivières, nous arrivons à la toute fin d’un chemin où la nature semble avoir repris ses droits. Il faut descendre de voiture et terminer à pieds pour arriver devant une petite maison en pierre ou le temps semble s’être arrêté.

Au milieu de la végétation, par une après midi humide d’hiver, nous rencontrons Marc Petit, fringuant soixantenaire, dans un lieu hybride à la fois domicile, atelier et lieu d’exposition. Un café fumant entre les mains, dans une atmosphère chaleureuse, bercés par la musique et le crépitement du feu, il nous raconte une histoire, son histoire.

Il nous conduit ensuite dans son atelier, une petite pièce en terre battue véritable capharnaüm rempli jusqu’au plafond de véritables trésors. C’est ici que naissent nos médaillons, façonnés avec amour par cet artiste qui s’est pris d’affection il y a bien longtemps pour une matière un peu capricieuse : l’étain.

Pendant une longue après-midi, il nous montre étape par étape comment de cette matière en fusion naissent un par un nos médaillons. C’est avec une grande émotion que nous versons chacun notre tour prendre une louche du précieux métal dans une machine grondante de laquelle ressortent inlassablement nos précieux objets.

Il nous montre ensuite comment un à un, il polit et retravaille tels des bijoux chacun de nos médaillons sur cette table d’artisan où des centaine de petites œuvres ont vu le jour au fil du temps. Marc nous explique d’où vient son savoir-faire, très loin des bancs d’écoliers, au pied de l’Himalaya il y a une trentaine d’années avec des bijoutiers népalais.

C’est très émus que nous finissons notre voyage dans le monde de Marc, avec la fierté et la certitude que nous ne regarderons plus jamais du même œil chacun des petits médaillons apposés sur nos motos et surfs.