CADILLAC

CADILLAC

CADILLAC ELDORADO

Cette Cadillac Eldorado est le tout premier projet Morex Custom, né avant même que notre marque existe. Alan Morel, l’un de ses fondateurs et spécialiste auto custom, nous parle de cette première aventure.

” C’est en 2013 que l’on me propose de visiter une grange fermée depuis plus de 20 ans dans laquelle on m’indique qu’il se trouve une Citroën traction et une américaine des années 70 qui présente peu d’intérêt. Les granges sont pour moi des coffres au trésor qui font toujours un peu rêver.

Avec l’espoir de tomber sur une pépite, je décide d’aller jeter un coup d’œil et tombe fou amoureux d’une beauté alors couverte de poussière et de toiles d’araignée.

C’est un modèle Cadillac Eldorado de 1975 équipé d’un gros V8 boîte automatique, une voiture aux dimensions impressionnantes de plus de cinq mètres de long. Elle représente vraiment pour moi l’esprit américain : un côté très classique luxueux avec une autre dimension, un style plus « gangsta » qui me rappelle le clips de rap des années 90.

À la base engagé dans une simple restauration, j’ai rapidement vu le potentiel de cette caisse et sa customisation s’est imposée comme une évidence. Elle n’allait finalement pas tout à fait retrouver sa ligne d’origine mais être repensée comme un vrai petit bijou néo-futuriste. À ma grande surprise, cette voiture était finalement dans un état très sain, elle présentait quelques points de corrosion extérieurs superficiels mais la mécanique était très bonne et l’engin toujours roulant.

Le problème avec ce genre de projet est que l’on connaît le début sans savoir exactement quand il sera terminé. Ce chantier a pris plus de deux ans pour aboutir à ce que nous présentons ici, une Cadillac totalement pensée à notre image. C’est dans l’atelier de carrosserie-peinture Morel Automobiles que les travaux ont commencé quand l’atelier Morex Custom n’existait pas encore. Il a fallu être matinal pendant deux ans pour travailler avant l’heure d’ouverture du garage. Plus de 350 heures de travail avec l’équipe des ateliers Morel ont été nécessaires pour redonner une vie à cette belle américaine.

Tout a été refait dans les moindres détails. Après avoir démonté toute la carrosserie et le moteur, il a fallu sortir tous les éléments intérieurs de la voiture et dissocier le châssis de la grosse caisse métallique surdimensionnée. Le sablage et le ponçage de toutes les pièces de tous les éléments étaient nécessaires avant de lui offrir une belle peinture neuve. J’ai monté notre Eldorado de magnifiques jantes à rayons 22’’, la caisse a été baissée des quelques centimètres pour lui offrir un look sportif. Elle a reçu une ligne d’échappement inox incroyable avec des sorties rectangulaires géantes de chaque côté devant les roues arrières. Pour moi, son style est aussi agressif que le son qu’elle produit.

Cette voiture est parfaite mais elle n’existe plus car nous vivons dans un monde cruel. Si son aboutissement a été long, sa destruction a été rapide. Sortie de l’atelier un vendredi soir, après un premier plein de carburant pour sa nouvelle vie, c’est le lendemain soir que ce monstre est parti aux enfers.

L’atelier de carrosserie peinture de Morel Automobiles a été victime d’un incendie le samedi 20 octobre 2016 et malheureusement ma voiture était à l’intérieur. Énorme perte matérielle et sentimentale pour moi ce jour là en assistant impuissant à tout mon travail qui part dans les flammes. Immaîtrisable pour les pompier, l’incendie emporte la belle devenue nuage de fumée avec cinq autres voitures en restauration. Si son âme est au paradis, je conserve avec émotion sa relique qui continue de rouiller sous mes yeux chez Morel Automobiles “.