Anatole Rahain

Originaire de Condé-en-Normandie dans le Calvados, Anatole fait du BMX depuis l'age de 11 ans. Spécialisé aujourd'hui dans la discipline du BMX Flat.

Moi c’est Anatole Rahain, j’ai 24 ans, j’aime le soleil le sport et bien manger! Je suis originaire de Normandie, je pratique le bmx flat depuis 11 ans.

c’est une discipline du bmx qui consiste à faire des figures au sol. Ça a un côté artistique en plus du côté sportif et c’est un mélange que j’aime beaucoup !

De base je faisais du skate puis un rider m’a fait essayer les bases en bmx avec un pote, on apprenait vite grâce au skate. Ce même gars organisait une compet peu de temps après dans ma ville donc je me suis inscrit en catégorie amateur pour rigoler. J’ai fini premier aux qualifs et 2e en finale donc j’ai continué !

Mes meilleurs souvenirs en bmx c’est principalement les voyages, les missions pour aller sur des compétitions à l’autre bout de la France, les trips à l’étranger avec des copains, c’est toujours bonne ambiance
Et mon pire souvenir je pense que c’était une chute sur le dos juste avant un run de finale en contest ! Souffle coupé et tout ça juste avant de passer ça m’avait pas mis bien donc je n'avais pas bien roulé…

Ce que j’aime dans le bmx c’est que c’est un sport individuel que tu peux pratiquer avec du monde. Il n’y a pas de règles et peu de contraintes, tu peux t’entraîner quand tu veux à peu près partout. La liberté quoi!

En bmx flat il faut un sol plat qui accroche bien, pas besoin de skatepark ou autre. Donc tu peux trouver des spots partout. Moi j’aime bien rouler des spots esthétiques avec de la vie autour. Paris c’est pas mal fourni à ce niveau là! Mais mon préféré ça doit être le miroir d’eau à Bordeaux. Il y a une ambiance unique là bas en fin de journée

Niveau sponsor actuellement c’est principalement matériel, des pièces de vélo et des vêtements en échange de contenu et d’apparitions sur des événements. J’aimerais bien développer cet aspect la de ma carrière cette année. J’aime beaucoup le côté vidéo et ma discipline se prête très bien à ce genre de choses, donc à suivre !

Quand j’ai commencé à voyager seul sur les compètes je réservais souvent des covoits pour limiter mes frais. Un vendredi soir après les cours je suis descendu à Montpellier avec quelqu’un qui devait me déposer à Baillargues (une quinzaine de km de Montpellier). Je devais arriver vers 3h du matin donc un pote avait laissé une chambre d’hôtel ouverte pour que je sois bien en arrivant car on avait un tournage vidéo de groupe avec le FISE à 9h le lendemain dans Montpellier puis compétition en fin d’après-midi.
La personne du covoit m’a au final déposé dans Montpellier avec mes affaires et mon vélo. Je me suis tapé le reste de la route dans le noir avec tous mes sacs avec un gps peu fiable dans une ville que je connaissais pas ahah
Après avoir pédalé pendant 2 bonnes heures dans la nuit et avoir traversé quelques chemins en terre je suis arrivé à l’hôtel. Le jour commençait à se lever c’était sympa, mais j’étais cuit donc je suis allé me coucher, sans brancher mon téléphone qui n’avait plus de batterie… mon réveil n’a donc pas sonné et je me suis réveillé à 10h, tout le monde était déjà parti sur le tournage… Mais comme c’était jusqu’à 13h et que je voulais vraiment apparaître sur ce projet j’ai mangé un bout repris mon vélo et refait la route dans l’autre sens jusqu’au tournage ahah! C’était vraiment une mission mais ça ne m’a pas empêché de gagner la compète ce week-end la
C’était en 2017 , quand j’y repense j’avais quand même un grain pour partir comme ça en prévoyant qu’à moitié les choses, mais j’étais à 100% ! Aujourd’hui c’est encore l’un de mes souvenirs préférés de voyage solo et qui me fait toujours autant rire

Mon coup de cœur ça a été le Sweat lite grunge ! Il passe partout il est confortable et solide. Je kiff le porter pour rouler !

Les Riders Morex Custom

Le préféré de Anatole

Crédit photo : Julien Picq